Note de la rĂ©daction: Morning Score est une version gratuite du bulletin du matin de POLITICO Pro Campaigns, qui est remis Ă  nos abonnĂ©s chaque matin Ă  6 heures. La plateforme POLITICO Pro combine les informations dont vous avez besoin avec des outils que vous pouvez utiliser pour agir sur les plus grandes histoires de la journĂ©e . Agissez sur l’actualitĂ© avec POLITICO Pro.

– Les campagnes du CongrĂšs attendent le coronavirus dĂ©vaster la collecte de fonds au cours des prochains mois, ce qui pourrait geler le paysage dans la bataille pour le contrĂŽle de la Chambre et du SĂ©nat.

Publicité

– Le Wisconsin devrait encore organiser un vote en personne mardi, malgrĂ© les appels des maires de tout l’État et du gouverneur Tony Evers. La lĂ©gislature d’État contrĂŽlĂ©e par le GOP a refusĂ© de prendre des mesures au cours du week-end.

– House Majority PAC, le super super PAC dĂ©mocratique axĂ© sur la maison, a rĂ©servĂ© sa premiĂšre publicitĂ© tĂ©lĂ©visĂ©e Ă  l’automne, dans l’espoir d’obtenir un bond dans les marchĂ©s qui devraient ĂȘtre compĂ©titifs dans les courses prĂ©sidentielle et sĂ©natoriale.

Bonjour lundi. Écrivez-moi à [email protected]et suivez-moi sur @ZachMontellaro.

Envoyez un e-mail au reste de l’Ă©quipe de Campaign Pro Ă  [email protected], [email protected] et [email protected]. Suivez-les sur Twitter: @POLITICO_Steve, @JamesArkin et @allymutnick.

Jours avant la primaire présidentielle du Wisconsin: 1

Jours avant les Ă©lections de 2020: 211

THE CASH DASH – La pandĂ©mie de coronavirus est presque gelĂ©e la plupart des campagnes de downballot. Et maintenant, tout le monde se prĂ©pare Ă  frapper les candidats dans leur portefeuille.

“Les responsables de la campagne disent que les rapports de ce mois-ci – qui reflĂštent les collectes de fonds de janvier Ă  mars – montreront gĂ©nĂ©ralement que la pandĂ©mie n’a fait que rĂ©duire leur nombre jusqu’Ă  prĂ©sent, transformant ce qui aurait pu ĂȘtre un trimestre stellaire en un solide, » Ally Mutnick, Sarah Ferris et James Arkin de POLITICO ont rapportĂ©. «Le plus gros problĂšme, disent-ils, viendra alors qu’ils tentent de collecter des fonds ce printemps et cet Ă©tĂ© – gĂ©nĂ©ralement un tronçon critique Ă  l’approche de novembre.

Dans l’ensemble, le ralentissement imminent de la collecte de fonds bĂ©nĂ©ficiera Ă  la partie qui contrĂŽle actuellement chaque chambre respective. Les dĂ©mocrates ont une poignĂ©e de challengers du SĂ©nat bien financĂ©s, notent mes collĂšgues, mais dans l’ensemble, les titulaires vulnĂ©rables du GOP auront un peu de rĂ©pit en raison de leur avantage en espĂšces. Mais c’est l’inverse Ă  la Chambre, oĂč les titulaires dĂ©mocrates du champ de bataille, dont beaucoup sont des collecteurs de fonds dynamo de la promotion de 2018, seront en mesure de mener une collecte de fonds solide des trimestres passĂ©s Ă  un avantage.

“C’est un champ de bataille gelĂ©”, Rep. Tom Cole (R-Okla.), un ancien prĂ©sident de campagne House GOP, leur a dit. “C’est gĂ©nĂ©ralement Ă  l’avantage d’un titulaire.” Cole a dĂ©clarĂ© que le gel sera particuliĂšrement aigu pour les challengers de House GOP: «Ils ne peuvent pas percer. Personne ne se soucie de ce qu’ils ont Ă  dire. … Ils ne peuvent pas collecter beaucoup d’argent. Ils ne peuvent pas faire du porte-Ă -porte. “

Le problĂšme sera surdimensionnĂ© pour les challengers des deux parties qui n’ont pas encore terminĂ© leurs primaires ou qui ne l’ont fait que rĂ©cemment. Un compte bancaire vidĂ© Ă  cause d’un primaire sera encore plus difficile Ă  reconstituer Ă  la lumiĂšre de la crise des coronavirus. Et dans l’ensemble, le coronavirus fera plus que simplement contester les comptes bancaires: il pourrait aspirer l’Ă©nergie de base indispensable des campagnes, les solliciteurs n’ayant pas de portes Ă  frapper et les candidats incapables d’obtenir du temps avec les candidats.

POLITICO Pro est lĂ  pour vous aider Ă  naviguer en ces temps sans prĂ©cĂ©dent. DĂ©couvrez notre nouveau Couverture de Covid-19, qui fournit un rĂ©sumĂ© quotidien des principales couvertures d’actualitĂ©s Covid-19 dans les 16 secteurs verticaux de la politique fĂ©dĂ©rale ainsi que du contenu premium, tel que les graphiques DataPoint. Veuillez vous inscrire Ă  notre page des paramĂštres pour recevoir cette rafle unique envoyĂ©e directement dans votre boĂźte de rĂ©ception chaque aprĂšs-midi de la semaine.

Inscrivez-vous à POLITICO Nightly: Coronavirus Special Edition, votre mise à jour quotidienne sur la façon dont la maladie affecte la politique, les marchés, la santé publique et plus encore.

ENCORE AU WISCONSIN – Un week-end de disputes juridiques et sessions lĂ©gislatives de derniĂšre minute n’ont pas changĂ© cette rĂ©alitĂ© dans le Wisconsin: les Ă©lecteurs qui n’ont pas demandĂ© de bulletin de vote par courrier avant la date limite de la semaine derniĂšre sont toujours invitĂ©s Ă  se rendre aux urnes mardi en pleine pandĂ©mie.

Le gouverneur Tony Evers a appelĂ© Ă  reporter les Ă©lections vendredi, convoquant la lĂ©gislature de l’État pour une session d’urgence samedi et leur demandant de passer l’Ă©lection Ă  une date postale prĂ©dominante, Nataska Korecki et moi de POLITICO a Ă©crit. Evers avait prĂ©cĂ©demment appelĂ© Ă  une Ă©lection par correspondance, mais n’avait pas demandĂ© publiquement que la date change. La lĂ©gislature d’État contrĂŽlĂ©e par les rĂ©publicains a rejetĂ© les appels d’Evers, entrer et sortir dans quelques secondes. “Il ne fait aucun doute qu’une Ă©lection est tout aussi importante que l’obtention de plats Ă  emporter”, a dĂ©clarĂ© vendredi le prĂ©sident de la Chambre des communes, Robin Vos, et le chef de la majoritĂ© au SĂ©nat, Scott Fitzgerald. les postes du gouvernement local sur le bulletin de vote doivent ĂȘtre pourvus afin que les municipalitĂ©s puissent rĂ©agir rapidement Ă  la crise actuelle. »

Les responsables locaux Ă  travers l’État, mais surtout dans les grandes villes, demandent instamment que les Ă©lections soient reportĂ©es par crainte d’aggraver la propagation du virus, alors que les municipalitĂ©s sont confrontĂ©es Ă  une grave pĂ©nurie de personnel Ă©lectoral. “MalgrĂ© cette pandĂ©mie, malgrĂ© le fait que Milwaukee [high coronavirus case rate] 
 Vous leur dites qu’ils doivent aller aux urnes et voter, c’est comme leur dire d’aller voter dans un ouragan. C’est fou », Marcelia Nicholson, superviseure du comtĂ© de Milwaukee, m’a dit. Dimanche, des maires reprĂ©sentant 1,3 million de Wisconsinites ont appelĂ© le plus haut responsable de la santĂ© publique de l’État Ă  “intensifier et empĂȘcher l’État du Wisconsin de mettre en danger des centaines de milliers de citoyens en les obligeant Ă  voter aux urnes”. Natasha et moi avons signalĂ©.

On ne sait pas ce que Evers fera ensuite. Une source proche du gouverneur a dĂ©clarĂ© Ă  Natasha, aprĂšs la session lĂ©gislative de samedi, cligner des yeux et vous l’avez manquĂ©, qu’il Ă©tait peu probable qu’Evers prenne de nouvelles mesures pour reporter les Ă©lections, mais a averti que sa pensĂ©e pourrait changer.

ParallĂšlement Ă  tout cela a Ă©tĂ© une bataille juridique intense et continue. Vendredi, le juge fĂ©dĂ©ral de district William Conley a modifiĂ© son ordonnance initiale – qui Ă©largissait le vote des absents dans l’État – pour dire que les rĂ©sultats ne peuvent pas ĂȘtre publiĂ©s jusqu’aprĂšs la date limite de retour des bulletins de vote par correspondance Ă  16 heures le 13 avril. Plus tard dans la journĂ©e, en appel des rĂ©publicains, le 7Ăšme circuit bloquĂ© de l’ordonnance de Conley qui a effectivement supprimĂ© une exigence de signature des tĂ©moins pour les bulletins de vote (Les Ă©lecteurs qui se sont prĂ©sentĂ©s sans signature de tĂ©moin devront faire sĂ©cher leur bulletin de vote, par État conseil d’administration des Ă©lections.) Les rĂ©publicains ont ensuite demandĂ© Ă  la Cour suprĂȘme des États-Unis de prolonger la prolongation du vote par correspondance dans l’État, demandant Ă  la Haute Cour de rejeter la partie de la dĂ©cision qui autorise l’État Ă  accepter les bulletins de vote par correspondance qui arrivent entre la fermeture des bureaux de vote mardi et la nouvelle date limite du 13 avril qui ne sont pas postĂ©s par le jour du scrutin. Dimanche soir, le tribunal n’avait pas donnĂ© suite Ă  la demande.

– Une nette majoritĂ© d’Ă©lecteurs soutient le report des Ă©lections primaires nationales en raison de l’Ă©pidĂ©mie de coronavirus. Dans un nouveau sondage Pew Research, 68 pour cent des Ă©lecteurs inscrits affirment que «le report des Ă©lections primaires de l’État a Ă©tĂ© nĂ©cessaire». Le scrutin a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© fin mars, juste aprĂšs que l’Ohio ait retardĂ© sa primaire.

ENCORE – Certains des meilleurs conseillers de Sen. Bernie Sanders l’ont encouragĂ© Ă  “envisager de se retirer de la course Ă  la prĂ©sidentielle”, Sean Sullivan du Washington Post signalĂ©. Le groupe comprend le directeur de campagne Faiz Shakir, le stratĂšge Jeff Weaver et Rep. Pramila Jayapal (D-Wash.), Qui soutiennent que l’abandon immĂ©diat lui donnerait plus de poids Ă  long terme, a rapportĂ© The Post, tandis que d’autres comme Rep. Rashida Tlaib (D-Mich.) Et l’ancienne sĂ©natrice de l’Ă©tat de l’Ohio Nina Turner l’ont exhortĂ© Ă  rester.

Si Sanders reste, son “chemin Ă©troit” certes se rĂ©trĂ©cit de jour en jour, Holly Otterbein de POLITICO signalĂ©. “Bien qu’il ne soit pas encore mathĂ©matiquement impossible pour lui de gagner, Sanders devra amasser plus de 60% des dĂ©lĂ©guĂ©s restants pour dĂ©crocher la nomination – une marque qu’il n’a atteinte que dans deux États cette annĂ©e, le Nevada et son État d’origine, le Vermont”, Holly a Ă©crit.

PRIMAIRES RETARDÉES? – Le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, a dit qu’il serait “stupĂ©fait” si la primaire de son État est restĂ©e le 2 juin, par Sam Sutton de POLITICO, New Jersey.

– Le conseil des Ă©lections du Maryland s’est abstenu de recommander une primaire dans l’État, recommandant au gouverneur Larry Hogan que chaque comtĂ© dispose d’au moins un centre de vote en personne aprĂšs avoir signalĂ© auparavant qu’il n’en recommanderait aucun, par Emily Opilo du Baltimore Sun. Hogan doit encore approuver le plan de la primaire reprogrammĂ©e du 2 juin. Les Ă©lecteurs recevront toujours des bulletins de vote par la poste.

– Un juge fĂ©dĂ©ral a refusĂ© d’intervenir avec l’Ohio primaire, dans lequel le dĂ©lai de vote des absents a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 avril, rejetant l’argument des groupes de droits civiques pour changer l’Ă©lection parce que les rĂ©sidents seraient privĂ©s de leurs droits, selon le Eric Heisig de Cleveland Plain-Dealer.

VEEPSTAKES – Joe Biden a dit aux donateurs lors d’un Ă©vĂ©nement de collecte de fonds virtuel qu’il dĂ©voilerait son comitĂ© de vĂ©rification vice-prĂ©sidentiel “au milieu du mois”, par Natasha, et qu’il a eu des conversations sur les postes du Cabinet.

MESSAGERIE PANDÉMIQUE – Les dĂ©mocrates vont chercher Ă  lier le prĂ©sident Donald Trump Ă  l’Ă©conomie, faisant valoir que sa rĂ©ponse au coronavirus l’a encore tankĂ©, David Siders et Elena Schneider de POLITICO signalĂ©. “Les gens ne pouvaient pas nommer ce qu’Ă©tait l’Ă©conomie dĂ©mocratique, et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles Trump a gagnĂ© en 2016”, leur a expliquĂ© Celinda Lake, un sondeur dĂ©mocrate. “Il y a une rĂ©elle opportunitĂ© de dĂ©finir [in the coronavirus response] 
 Qu’est-ce qu’une Ă©conomie centrĂ©e sur les gens, qu’est-ce qu’une Ă©conomie qui fonctionne pour tout le monde, et nous devrions nous pencher lĂ -dessus. »

ET APRÈS? – Pete Buttigieg a lancĂ© un nouveau PAC appelĂ© Win the Era, avec un organisme Ă  but non lucratif affiliĂ©, Shane Goldmacher du New York Times signalĂ©. «Les donateurs ont Ă©tĂ© informĂ©s que le PAC soutiendra et approuvera les candidats qui reprĂ©sentent un changement gĂ©nĂ©rationnel, en particulier dans les courses aux Ă©lections».

2024 DÉJÀ? – Sen. Marco Rubio (R-Fla.) Pourrait envisager une autre course pour le bureau ovale. «Suis-je intĂ©ressĂ© Ă  me prĂ©senter Ă  la prĂ©sidence un jour? Bien sĂ»r, absolument, car j’ai dĂ©jĂ  couru une fois. Je ne sais pas si je le ferai », a-t-il dĂ©clarĂ© dans une interview Ă  Burgess Everett et Marianne LeVine de POLITICO. “Je ne sais pas Ă  quoi le monde va ressembler dans quatre, cinq, six ans ni Ă  quoi ressemblera ma vie.”

COIN D’APPROBATION – RĂ©p. Ron Kind (D-Wis.) Soutenu Biden. Voir notre tracker d’approbation pour plus.

ON THE AIRWAVES – House Majority PAC rĂ©serve 51 millions de dollars valeur de publicitĂ© tĂ©lĂ©visĂ©e, son premier achat d’automne important qui pĂ©nĂštre dans des marchĂ©s qui pourraient devenir chers en raison de la bataille prĂ©sidentielle et des courses au SĂ©nat compĂ©titives. L’achat «est rĂ©parti sur 29 marchĂ©s et offre une fenĂȘtre sur la façon dont les dĂ©mocrates voient la taille et la forme du champ de bataille de la Chambre cet automne, avec des fonds massifs allouĂ©s au Minnesota, en Pennsylvanie, au Michigan et au Texas». Ally a la liste complĂšte ici.

– Le DCCC lance un achat de cĂąble de prĂšs d’un million de dollars avant les Ă©lections spĂ©ciales du CA-25, Rapports Ally. La place dans la course entre le dĂ©mocrate Christy Smith et le rĂ©publicain Mike Garcia est axĂ©e sur les soins de santĂ©. L’annonce critique Garcia sur les conditions prĂ©existantes et les prix des mĂ©dicaments et fait la promotion de Smith.

– Le coronavirus a pris le devant de la scĂšne dans les publicitĂ©s tĂ©lĂ©visĂ©es toujours diffusĂ©es, James et Maya King ont rapportĂ©. Mais les dĂ©penses publicitaires ont chutĂ© depuis que Trump a dĂ©clarĂ© une urgence nationale le 13 mars: «Les dĂ©penses publicitaires politiques ont chutĂ© de 50% la semaine prochaine, selon les donnĂ©es de Advertising Analytics, une sociĂ©tĂ© de suivi des publicitĂ©s.»

MAILING IT IN – Attendez-vous Ă  une bagarre dans le prochain paquet de secours contre les coronavirus sur l’expansion du vote par correspondance et des subventions supplĂ©mentaires pour la sĂ©curitĂ© des Ă©lections. Marianne et Burgess ont rapportĂ© que les dĂ©mocrates du SĂ©nat poussent Ă  Ă©tendre le vote par correspondance et Ă  obtenir plus de fonds de sĂ©curitĂ© Ă©lectorale, quelque chose qui “atterrit avec un bruit sourd avec les rĂ©publicains qui contrĂŽlent le SĂ©nat”.

– Et que dire de ces 400 millions de dollars en subventions de sĂ©curitĂ© Ă©lectorale qui Ă©tait dans le dernier paquet de secours? Une dĂ©claration de la Commission amĂ©ricaine d’assistance Ă©lectorale indique que le des fonds sont attendus qui sera dĂ©cernĂ© d’ici la fin de la semaine et l’agence “organisera des sĂ©ances d’information supplĂ©mentaires sur l’utilisation des fonds”.

FIRST IN SCORE – THE CASH DASH – La dĂ©mocrate Kim Olson, qui affronte contre Candace Valenzuela lors du second tour de juillet en TX-24, a permis de rĂ©colter 370 000 $ au cours du trimestre. Elle n’a pas annoncĂ© de total en espĂšces. Olson a surĂ©valuĂ© son adversaire dans le quartier de compĂ©tition Ă  siĂšge ouvert; La campagne de Valenzuela a racontĂ© Rafael Bernal de la colline il a permis d’amasser 305 000 $.

(INTERNE) POSTE DE SONDAGE – Un sondage interne pour Rep. Doug Collins (R-Ga.), qui dĂ©fie Sen. Kelly Loeffler (R-Ga.) Lors de l’Ă©lection spĂ©ciale, montre les chiffres du naufrage du sĂ©nateur nommĂ©. Le sondage, dirigĂ© par Battleground Connect, a Collins Ă  36% contre 13% Ă  Loeffler aux Ă©lections spĂ©ciales, avec les dĂ©mocrates Raphael Warnock Ă  16% et Matt Lieberman Ă  11%, respectivement (1035 Ă©lecteurs probables; 31 mars-1er avril; +/- 3,01 point de pourcentage MOE).

DE RETOUR? – ReprĂ©sentant Ă  la retraite Denny Heck (D-Wash.) A un autre bureau Ă  l’esprit: lieutenant-gouverneur. James Drew du Tacoma News Tribune a signalĂ© que Heck a dĂ©posĂ© des documents auprĂšs de l’État pour se prĂ©senter. Le prĂ©sident sortant de l’État, le dĂ©mocrate Cyrus Habib, a annoncĂ© le mois dernier qu’il renonçait Ă  une campagne de rĂ©Ă©lection et deviendrait prĂȘtre jĂ©suite.

CALLING IT QUIT – Ancien prĂ©sident de la Chambre d’État du New Hampshire Bill O’Brien, un rĂ©publicain, a mis fin Ă  sa campagne au SĂ©nat et a approuvĂ© Corky Messner, par John DiStaso de WMUR.

BULLETIN DE VOIE – Biden a approuvĂ© Jill Karofsky, candidat Ă  la course Ă  la Cour suprĂȘme de l’État du Wisconsin mardi.

CODA – CORONAVIRUS TITRE DU JOUR: “Un tigre au zoo du Bronx teste positif pour le coronavirus” – de CNN.